L'ESCALADE DE LA VIOLENCE CONJUGALE

L'escalade de la violence
Chez certains couples, la violence en reste toujours aux premiers paliers. Cependant, dans la majorité des cas, la violence s'aggrave avec le temps. Cette escalade peut être rapide ou prendre des mois et/ou des années.


Signaux d'alarme
Les comportements ci-dessous peuvent tous se manifester au cours du cycle de la violence.
Il crie, vous injurie, vous accuse, vous insulte, vous humilie
Il adopte des attitudes menaçantes
Il fait pression sur vous en vous culpabilisant                     
Il vous force à prendre des décisions contre votre gré
Il ne vous donne pas ou pas assez d'argent pour le ménage
Il manipule les enfants
Il prend des décisions importantes sans vous consulter
Il vous tourne en ridicule devant d'autres personnes
Il dit du mal de votre famille et de vos ami-es
Il ment
Il est excessivement jaloux

Il ne respecte pas ce qui a été décidé
Il n'assume pas sa part de responsabilité
Il nie ou minimise ses actes violents
Il prétend qu'il est violent par votre faute
Il s'oppose à ce que vous travailliez à l'extérieur
Il vous reproche vos dépenses
Il consomme des drogues et boit trop d'alcool
Il menace de se suicider ou de se faire du mal
Il menace de dire ou de faire des choses qui auraient des conséquences fâcheuses
Il vous empêche de rendre visite à des ami-es, des parent-es
Il contrôle vos appels téléphoniques
Vous devez avoir son autorisation pour vous rendre dans certains endroits, il vous en interdit d'autres
Il profère des menaces contre vous ou d'autres personnes
Il arrive à l'improviste ou vous appelle sans cesse au téléphone
Il vous surveille
Il refuse de s'en aller quand vous le lui demandez
Il utilise sa supériorité physique pour vous faire peur
Lors de disputes : il vous bloque le passage ; il crie ; il conduit la voiture brutalement ; il s'attaque à des choses auxquelles vous tenez ; il frappe des objets, les jette autour de lui ;il recourt à la violence contre vous, contre vos enfants, contre les animaux domestiques ; il bat, donne des coups de poings, immobilise, mord
Il vous traite de manière déshonorante et avilissante
Il vous contraint à accepter des relations sexuelles
Il vous viole
Il utilise des armes ou en porte constamment sur lui


"Violences conjugales" n'est pas seulement égale à "femmes battues" car la tyrannie s'exerce en premier lieu sur le terrain psychologique, ce qui produit des effets tout aussi dévastateurs.

Sévices psychologiques:

Manipulation (orientation des décisions, critique de l'entourage amis et famille jusqu'à rupture de ces liens), chantage sur le plan affectif, culpabilisation et disqualification des rôles tenus par la victime (mauvaise mère, épouse indigne etc), harcèlement (jalousie, l'agresseur pose 100 fois la même question sur 'emploi du temps de la victime, ses relations de travail), séquestration, humiliation...

La maltaitance psychologique ouvre les portes de l'escalade de la violence. En sapant l'estime de soi et la confiance en soi, toute autre dérive devient alors possible pour le conjoint dominateur.


La violence peut déjà être traitée à ce stade sans devoir attendre l'arrivée des coups!

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×