violence psychologique

dekens
dekens

le 29/05/2010 à 15:07 Citer ce message

J'ai rencontré "S" il y 6 ans, après 2 ans de bonheur avec quelques signes d'alerte que j'ai hélas ignotés, il révèle son visage lorsque, enceinte de lui, je dois rester allongée et dépend donc de lui... pour faire les courses. le reste, j"assume stoïquement !
Je finis par le quitter l'an dernier, la rupture et les mots qu'il emploie alors m'amène à avaler 2 plaquettes de V.....
Je passe tout près de la mort.
Sa violence a été physique une seule fois(avec bébé dans les bras), il savait ce qu'il avait à perdre si celà recommençait, mais la violence morale est aussi grave car impossible à prouver.
J'ai obtenu une garde restreinte grâce à des témoignages qui ont du "toucher" le juge.
Mais il va faire appel, juste pour tenter de payer moins que le peu qu'il doit verser... Mon fils a 4 ans et le père m'a prouvé que j'ai des raisons d'avoir peur quand il part avec lui. Mais toujours pas de preuves suffisantes.
A quand des dommages et intérêt pour "pourissement de la vie d'autrui à perpète" ? Courage à tou(te)s... raph.
ARCANA
ARCANA

le 29/05/2010 à 15:31 Citer ce message

Bonjour DEKENS et bienvenue sur le forum, en effet chaque histoire est unique mais chaque fois emprunte de souffrance! je demanderai moi à quand l'explosion au grand jour de ce fléau de sorte que les "bourreaux" aient honte de leurs actes cela réduirait peut être certaines violences déjà
Vous dites il n a été violent qu' UNE fois : c est déjà trop en+ avec bébé dans vos bras!!!!! avez-vous pu entreprendre un travail sur vous même afin de récupérer ce qu'il vous a pris votre dignité votre confiance et votre joie de vivre en partie?
Vous des "signes que j'ai ignorés" mais comment pouviez vous les interpréter comme "dangereux" sur le moment alors qu'il vous disait qu'il vous aimait et que pednant deux ans il ne vous a pas touchée??? ne mettez pas la faute sur vous !! c'est LUI le monstre manipulateur , vous ne pouviez a aucun moment vous douter! (vous savez c est comme lorsque l on vous fait une surprise pour un cadeau d anniversaire par exemple: c est quand la surprise est faite que vous vous rappelez alors tous les signes qui auraient pu vous mettre la puce a l oreille : les gaffes rattrapées etc sauf que dans ce cas ce n est pas une surprise réjouissante mais un enfer qui vous tombe dessus "sans qu'il soit possible de penser que c'est réel a moins de le mériter? "mais non c 'EST réel et on ne le mérite PAS!

Je comprends bien votre détresse s'"il obtient gain de cause lors de son appel!!! peut-être y a t il quelque chose a faire en amont? vous dites qu'il vous a déjà prouvé que vous pouvez avoir peur quand il emmène vtre enfant n y a t il pas moyen d avoir des preuves concrétés a présenter au juge, un faux pas une faille, qu'il aurait commis?en tout cas donnez nous de vos nouvelles SVP ! et Courage
dekens
dekens

le 29/05/2010 à 19:08 Citer ce message

Bonjour,
quelques réponses à vos questions :
- quand je dis "signes que j'ai ignorés", il y avait comme un signal d'alarme à chaque fois.
Fiançailles : mon aîné, 8 ans à l'époque, souffre du ventre. Comme d'habitude, je lui masse le ventre (au-dessus de la ceinture, il a un caleçon...), "S" passe dans le couloir, pique une crise que j'attribue après à de la jalousie. J'aurais "des gestes déplacés"... Je tombe des nues.
Je dis que tout est fini, je veux retourner chez moi. Ses parents viennent me "raisonner", il est quelqu'un de gentil, ils ne comprennent pas etc. J'aurais du le quitter.
Je sais maintenant que j'ai été très crédule parce que amoureuse et ayant vécu dans une famille sans problème, à l'abri.
Je pense maintenant (autres signes, il mesurait mon plaisir mais le sien semblait étrange et parfois inexistant) que son propre père a dû commettre des actes incestueux (ou limite) quand il était enfant. En tous cas le grand-père était autoritaire limite armée et a été il y peu mis en garde à vue pour attouchements présumés sur ses petites-filles (jumelles, 7 ans à l'époque) qu'il a "décidé" ensuite de ne plus voir, sur 4 petits-enfants, ils ne voient plus que "mon" fils de 4 ans.
Mon avocate me dit "aucun moyen de savoir les suites de cette affaire, si c'était avéré, "j'aurais été contactée".
Bien sûr, suite à la rupture, je n'ai plus aucun contact avec eux. Le "papi" empêche la mamie de répondre au téléphone.
Autre signe : il trouvait que mon 2ème (7-8 ans) le collait trop et frottait sa jambe contre la sienne. Beurk...
Je me suis toujours défendue face à ses attaques verbales (contre mon aîné aussi, je ne l'ai pas laissé tenter de le démolir verbalement). Mais je l'ai cru quand enceinte, voulant le quitter ou plusieurs fois par la suite, il me disait qu'il se flinguerait si je faisais ça (pas parce qu'il m'aimait mais je l'aurais "empéché" d'avoir une vraie relation de père. Fibre sensible, à mon 1er divorce mes 2 "grands" avaient 2 et 4 ans, c'était dur.
- J'ai vu un psy (CMP) bien, qq mois, il m'a dit que S était un "PN". J'ai tout compris alors après renseignements là-dessus et surtout après être tombée sur son journal intime (gardé, ne peut servir de preuve face à la justice).
N'importe quel lecteur se dirait "il est fou"...
"Un" arthur est arrivé dans cette maison alcaline (il aime les beaux mots), il hurle encore pour je ne sais quoi.
arthur (2ans) déposé, il est bon de se désincarcérer de sa présence.
Oh oui, il aime son fils, de temps en temps pour être plus sereine, j'ai fait semblant d'y croire.
Plus maintenant.
Aucune preuve.
C'est mon fils qui m'a dit "papa était avec moi dans le bain.
- Ah bon ?
-oui, et il m'a montré sur son zizi comment je dois me décalotter"
TEXTO il avait 3 ans.
On me parle de comportement incestuel.
Lui, je l'appelle, me répond "comment je peux savoir ce qu'il est bien de faire ou mal moi maintenant ?"
Beurk.
Ma confiance en moi, je l'ai entre 2 envies de disparaître. Je ne ferai pas ça aux gamins, j'arrive à avoir des moments de bonheur maintenant chaque jour. Il m'a déclaré "tu es noble, moi je ne suis pas pur"...
Il l'emmène quand même chez le papi (mais mamie est là) mais comme avant, "il ne laisserait jamais arthur seul avec papi"
Il est peut-être "moins pire" que le grand-père ?
J'ai confiance en moi, après une TS et qq arrêts maladie, j'ai mon boulot, ma maison, les grands cartonnent à l'école et sont heureux, le petit trouve aussi son équilibre.
Je les aime, ils m'aiment.
Pour les preuves déjà présentées :
mon amie témoigne que quand elle a perdu son 1er petit-fils (il a vécu une 1/2heure) il a dit, j'étais enceinte : "un enfant, c'est rien, ils t'en feront un autre...et moi : et si c'était le nôtre ? - mais qu'est-ce que vous avez toutes ? ce serait pareil.
La nounou qui le voit se démonter parce que le petit (3 ans) a fait pipi pendanr la sieste et explique le 1/4 h de discours du père hallucinant.
Mon ex-mari témoigne que depuis 10 ans, on s'arrange toujours à l'amiable au mieux pour les enfants (il disait vouloir m'attaquer pour syndrome d'aliénation parentale, après le coup du zizi, j'ai attendu 12 jours d'avoir l'avis des services sociaux pour lui laisser).
Il sait que s'il fait à nouveau qchose du même type, je le tue(enfin, je crois que j'en serais capable...).
Pour l'appel, on ne peut changer les pièces, ni en rajouter.
Peut-être table-t-il sur le fait que si le juge est un homme, il pourrait avoir - de PA. Il proposait 120, il a 140 à verser, il veut juste m'user. Peut-être que c'est du bluff, il ment tellement bien.
Dans un mois, je serai fixée, il ne peut faire appel que dans un délai d'1 mois.
Je ne suis plus "en détresse" , je suis usée par tout ça, j'essaie vraiment de redresser la tête, je suis jolie, pas con, bonne maman, j'ai fait la fête des voisins hier, je vis dans un petit village, j'ai parlé et ai beaucoup d'écoute et de sympathie !
J'ai des parents qui m'aident un peu, des frères que j'aime etc ...
Mais n'empêche, il y a des gros coups de blues, je fais soigner mon dos par un ostéo.
Juste une chose encore.
La justice n'est pas juste.
Les femmes dans mon cas, dépression, se font souvent arracher la garde et mettent des années à retrouver (qd c'est le cas) la garde.
L'avocate conseille de ne pas demander d'expertise psy. Pourquoi ?
Le carnet ne peut être utilisé (seule "preuve"). Pourquoi quand vous lisez que son ex "va se flinguer, je pense. Il serait prétentieux de m'en rendre responsable"...
C'est un tueur en série dans la nature.
Arthur croit que papa l'aime. Le pauvre... Il tombera de très haut un jour... Qui ramassera les morceaux?
Merci pour l'écoute, la réponse.
Là; je suis seule mais demain mes 3 fils seront avec moi en famille. C'est les 12 ans de mon 2ème. J'ai acheté son gâteau favori (la vendeuse a oublié l'étiquette bon anniv, pas grave!)
Je survis, me reconstruis tout doucement seule. (J'ai eu quelqu'un qq mois et il m'a rendu ma dignité de femme et de mère! mais impossible d'aimer correctement peu après ça.)Merci encore et tout plein de bonnes choses. Je viens de dire à ma maman, "il faut faire avec et vivre avec. Mais je me sens rarement légère..."
dekens
dekens

le 29/05/2010 à 19:13 Citer ce message

Au fait dekens est mon vrai nom de famille.
J'ai signé raph le 1er message. C'est vraiment Raphaëlle
peut-on changer le nom ? (on ne sait jamais, je deviens méfiante !)
Alpha
Alpha

le 17/06/2010 à 13:32 Citer ce message

Bonjour,

En vous lisant, je me demande si vous avez fait appel a une association d'aide au victimes de violence conjugale ? Certain de de ces assos ont la possibilité de vous aider avec des avocats gratuits spécialiste de la question et qui peuvent constituer un dossier "témoignage" pour appuyer vos demandes aupres d'un juge pour la garde "exclusive de votre enfant". Les services sociaux de l'ASE peuvent (et doivent) etre solliciter ( je crois que vous l'avez fait) et de votre coté vous pouvez emmener votre enfant chaque fois qu'il voit son père, consulter un médecin qui vous fera des certificaux médicaux des troubles spychologiques constater apres les visites ou les temps de garde. La nouvelle loi pour la lutte contre les violences faites aux femmes prend maintenant en compte les violences psychologiques et les troubles des enfants témoins ou "otage" de pere comme celui que vous décrivait. Ne rester pas seule avec cela et allez voir l'asso la plus proche qui pourra vous aider a constituer un dossier solide . Entourrer vous d'un avocat qui connait le problème et sera bien vous défendre.

Les enfants "témoin" sont réelement en danger, il faut avant tout vous faire aider pour protèger votre enfant. Mais n'agissait pas contre la loi cela se retournera contre vous et vos enfants ont besoins d'une maman forte com vous l'etes.

bon courage et accrocher vous Savoir expliquer et être consciente du danger comme vous l'etes c'est déjà avoir de la ressource.
dekens
dekens

le 17/06/2010 à 16:24 Citer ce message

Les services sociaux sont bloqués, il n'y a pas de preuve, même si les assistantes sociales ont acquiessé quand j'ai dit que le psy que je consultais à la CMP l'a "diagnostiqué" PN...
Et m'ont écoutée et épaulée. Elles se disent bloquées par absence de preuves directes.
J'ai juste à veiller au grain, le petit après 2 mois de cauchemars dus plus à la violence de la rupture je pense, va bien. Son père a une nouvelle compagne (proie?!) et joue au bon papa, je n'ai plus peur, il sait qu'à la moindre défaillance, je l'attaque sévère...
S'il le faut je réattaquerai en justice, on verra la nouvelle loi fin juin, on monte une asso avec d'autres victimes sur facebook "denonçons les pervers narcissiques?ouvrons-la!!!!". On se réunit le 10 juillet près de Troyes...
Mon fils va bien et trouve un équilibre, je tente de préserver le lien minimum avec le père qui ne m'atteint plus moi, je suis redevenue forte, digne, je reste calme et lui met le nez dans son c--- avec diplomatie à chaque fois que c'est nécessaire.
Son fils sait qu'il ment (je peux pas le prendre je suis en réunion jusque 18h, on le croise en ville avec sa nana, le petit se rend bien compte et ouvrira les yeux de lui-même en grand + tard, je suis optimiste pour ça... qu'il ne tombe pas de trop haut comme je l'ai fait car malheureusement le père n'aime que lui, sous ses apparences de superpapa le masque tombe souvent).
Je te remercie pour ta réponse, votre, zut, je tutoie toujours trop vite (la proximité de la Belgique?!).
Déjà, je pense pas qu'il fera appel, je lui ai appris que ça prend un an, et il est contre les mesures prises pour un an !!!
Courage à toutes (tous!)
ARCANA
ARCANA

le 17/06/2010 à 22:49 Citer ce message

Bonjour Dekens, enfin de bonnes nouvelles ! je vous sens plus forte remontée ça votre enfant le ressent et comme vous le dites : il ouvrira les yeux quand il sera plus grand et sera admiratif devant une maman forte et qui l a soutenu ...
Tenez nous au courant pour être sûre qu'il ne fasse pas appel afin que vous soyez réellement plus apaisée
Bonne continuation jusque là
PS: n hésitez pas à consulter les pages "numéros utiles " vous trouverez une liste non exhaustive surement mais assez bien étoffée de contact pour vous aider
dekens
dekens

le 18/06/2010 à 15:19 Citer ce message

Merci !
Je suis effectivement "remontée"...
Plus forte physiquement (mon osthéo fait du bon boulot, j'ai les lombaires comprimées et les cervicales en bouillie, ça faisait plus d'un an que je souffrais, là je peux défricher le jardin! - j'en avais plein le dos et tout sur le dos !)
Plus forte moralement.
De construire une asso, d'agir constructivement, ça défoule.
J'essaierai aussi de voir si le journal perso de mon PN peut intéresser la fac de psy pour un mémoire sur la "perversion narcissique" par exemple... Il y a du boulot là-dedans.
Découvrir que pendant 5 ans on a connu un parfait inconnu est qch de terrible mais si je n'étais pas tombée dessus, je ne saurais toujours pas vraiment à qui j'ai eu à faire.
Un mal pour un bien !
Pour les n° utiles, je ne sais pas l'ouvrir, ya rien qui s'affiche... J'en avais besoin pour une amie (collègue) qui a subi elle violences morales et physiques et dont la gamine revient très choquée de chez son père, suivie par un psy qui voulait l'aider à obtenir qu'il n'ait la gamine que sous surveillance... car les propos de l'enfant sont alarmants.
Il est malheureux de voir que les abus de parents exclusifs font que maintenant, les choses traînent en cas de pb.
Elle a porté plaint, il a défoncé sa voiture avec la gamine à l'intérieur et la plaint n'a abouti à rien, pas de témoin !!! entre autres, elle a un dossier explosif et rien n'explose...
Je vous remercie encore et vous tiendrai au courant, mais je pense qu'il ne fera pas appel : ça risquerait d'être pire pour lui je pense... Amicalement...
ARCANA-créatrice du site
ARCANA-créatrice du site

le 26/06/2010 à 11:19 Citer ce message


Bonjour,
Je vous fais un "copier-coller" de la pages numerois utiles, je ne comprends pas pourquoi vous ne pouvez y acceder? j'ai retenter depuis differents ordinateurs et demandé a plusieurs personnes de le faire et il semble que cela fonctionne
Quand vous ouvrez cette page vous devez normalement tomber sur une sous pas sur laquelle les differents pays sont notés, il suffit ensuite de cliquer sur le dit pays pour avoir ses numeros utiles
Tenez nous informé très cordialement..0.

Pour la FRANCE:


Numéros utiles d urgences et d écoute, n h'ésitez pas à me contacter si des choses sont à mettre à jour

EN CAS D URGENCE APPELEZ LA POLICE AU 17

http://www.sosfemmes.com/ressources/contacts_tel_national.htm

-INFORMATION ECOUTE VIOLENCES CONJUGALES
-Tel. 39-19

-JEUNES VIOLENCE ECOUTE
-Tel. 0 800 20 22 23 .

-VIOLS FEMMES INFORMATION ET NUMERO
-Numéro vert. 0 800 05 95 95
L appel est gratuit et anonyme , du lundi au vendredi , de 10h a 19 H .

-FIL SANTE POUR LES JEUNES
Pour les jeunes de 13 à 25 ans
-Tel. 0 800 235 236
-Appel anonyme et gratuit de 8h a 24h .

QUE FAIRE SI VOUS ETES VICTIMES AU SEIN DU COUPLE ?

http://solidaritefemmes.free.fr/lienagora.htm

http://www.prevention.ch/haltealaviolence.htm

http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/violence/sommaire.htm

http://www.cidf43.fr/doss1-acteurs-violences-conjugales.htm Ce lien vous permets de choisir votre région afin d'avoir les coordonnées du CIDF se trouvant près de chez vous : il vous proposera non seulement des conseils juridiques mais égalemnt si vous en avez besoin, un accompagnement médical, un eventuel foyer temporaire etc...selon vote situation

dekens
dekens

le 27/06/2010 à 11:41 Citer ce message

merci, j'essayerai à nouveau !
Je transmets à une maman de mon village croisée hier. Ses enfants ont vu le père lui appuyer un fusil par 3 fois sur la tête...
Ils sont "contents" que je les crois, on leur tourne le dos, il avit l'air si gentil !
et comme ilest parti pour une autre, ils respirent (TS du gamin de 17 ans l'an dernier)
mais l'avocat semble lui dire il n'y a rien à faire, les enfants VEULENT témoigner ! ils ne le voient plus, par choix. Auriez-vous des conseils ?
dekens
dekens

le 27/06/2010 à 12:01 Citer ce message

Je me permets de mettre ça sur "DENONCONS LES PERVERS NARCISSIQUES..." merci ! (j'ai cité la source, et conseille ce site ...)
Nous créons une asso pour diffusion de plaquettes info que nous allons ensuite distribuer (police, gendameries, avocats, médecins, assistantes sociales)
nous organisons le week end du 17 sept une rencontre médiatisée avec JC Bouchoux, à la FNAC de Troyes (à confirmer) avec groupes de parole le lendemain.
On bouge enfin...

Pages : 1 2

Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×